Vers les métiers du numérique

Les métiers du numérique recrutent et l’offre de formation dans ce secteur est relativement importante. Deux bonnes raisons pour vous pencher sur ce domaine d’avenir

L'essor du "big data", du cloud computing, de la cyber-sécurité et du e-commerce devraient créer 36 000 emplois d'ici 2018 en France. L’Aquitaine est bien évidemment concernée. Parmi les métiers du numérique qui recrutent, on trouve les analystes de données, les gestionnaires de communautés numériques, ou encore architectes des systèmes d'informations/cloud. Ils sont répartis en plusieurs secteurs d'activité, en tension : métiers du développement, de la sécurité, des systèmes et réseaux et du Web business. 60% des besoins concernent les développeurs, 30% les systèmes et réseaux et 10% le Web marketing. Les profils recherchés vont de bac +2 à bac + 5.

 

Se former
Pour répondre à ces besoins, il existe 150 formations continues dédiées au numérique dispensées par plus d’une vingtaine d’organismes en formation sur l’ensemble du territoire. Ces formations couvrent un spectre assez large du numérique. Vous pouvez y retrouver des formations généralistes comme la bureautique ou le multimédia. Mais aussi des formations plus techniques (ingénierie réseaux, télécoms), des formations orientées web ainsi que quelques formations concernant les applications mobiles.

 

Des formations labellisées
La Grande Ecole du Numérique, se concrétise avec la labellisation de 171 formations. Ces formations courtes et qualifiantes seront dispensées dans 130 "Fabriques du numérique". Leur objectif est de répondre aux besoins d’emplois dans le secteur du numérique et de favoriser l’insertion de jeunes sans qualification ou diplôme et de personnes à la recherche d’un emploi ou en reconversion professionnelle. Ces formations gratuites sont portées par des initiatives privées, associatives, publiques ou universitaires sur l’ensemble du territoire et notamment dans les quartiers de la politique de la ville. L’objectif est de permettre la formation de 10 000 personnes aux métiers du numérique, d’ici 2017, au sein de plus de 200 formations.

 

Cinq formations labellisées en Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes :

  • CFA du numérique (Développeur Web) - Bordeaux
  • Société Philomatique (Webforce 3) - Bordeaux
  • Cisco Systems France (Programme Cisco Networking academy) - Bordeaux
  • CEMEA (Fabrique de l’éducation citoyenne numérique) Poitiers Ecole de la 2°Chance Vienne et Deux-Sèvres
  • (La Fabrique du Numérique en Poitou-Charentes) Châtellerault

 

3IS Bordeaux
Cette école propose des parcours de formation : en audiovisuel, son, lumière, technique du spectacle et sécurité, à destination des professionnels, des étudiants et des particuliers.
Plongeon dans le monde du spectacle. Au cœur du monde du spectacle depuis une vingtaine d’années, 3IS Bordeaux propose des formations sur mesure pour tous les publics. Qu’il s’agisse de nouvelles acquisitions, de développement de compétences, de VAE, de formations qualifiantes ou règlementaires, le catalogue est vaste. Tous les domaines sont ainsi abordés, son, lumière, technique du spectacle, sécurité et audiovisuel.

 

 

Au plus près des entreprises
3IS Bordeaux dispose également d’une expertise pour mettre en place des formations intra et inter entreprises qui répondent spécifiquement aux besoins. Elle peut ainsi former le personnel d’entreprises privées ou publiques mais aussi de municipalités, afin de leur permettre de monter en compétences ou plus simplement de les rendre opérationnels. 3IS Bordeaux se déplace ainsi sur toute la France pour dispenser ses formations.
Côté financement. Les dispositifs de financements sont évolutifs et très diversifiés (CPF, Plan de formation, CIF, VAE, Aides individuelles, période de professionnalisation…). 3IS Bordeaux propose son expertise, en identifiant individuellement les financements possibles pour chaque parcours. Elle accompagne également les entreprises pour mener des actions collectives (mixité de publics permanents et intermittents, aide à la construction des dossiers de financements).

 

Programme de l’été

 

  • Du 6 au 10 juin : Formation spécifique à la sécurité des spectacles pour la licence d’entrepreneur.

Vous ouvrez un lieu et devez obtenir une licence, ou renouveler votre licence auprès de la DRAC ? Cette formation agréée par le Ministère de la Culture est obligatoire et complètera votre dossier. Accessible à tous publics, elle sera l’occasion unique d’échanger entre professionnels.

  • Les 27 et 28 juin : Recyclage habilitation électrique électricien. Vous êtes déjà habilité B1V B2V BR ou BC : pensez au recyclage obligatoire tous les 3 ans !
  • Du 29 juin au 1er juillet : 

Habilitation électrique non électricien BS BE Manœuvre.
Vous devez changer un fusible, une lampe, une prise, un élément électronique ou réaliser la mise en marche ou l’arrêt d’un équipement : l’habilitation BS BE Manœuvre est nécessaire.

  • Du 30 août au 1er septembre : 

Travail en hauteur en sécurité. 3 jours pour acquérir les bonnes pratiques, de la maîtrise du port du harnais à la pose de ligne de vie, sans omettre les sciences des nœuds spécifiques au levage dans l’évènementiel.

  • 30 août : CCP Fondamentaux et prévention des risques professionnels dans le spectacle.

1 journée pour comprendre le cadre juridique du spectacle vivant, prévention des risques, acteurs et moyens. Didactique et centrée sur l’activité du spectacle, elle vous permettra de valider un Certificat de Compétences Professionnelles.
>Plus d’infos sur www.adams3is.fr

07/06/2016 par Sud Ouest

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

09/06/2016 par Sud Ouest
La formation continue en alternance est tout à fait possible pour accéder à tous les niveaux de …
07/06/2016 par Sud Ouest